Coopération avec les pays émergents

Markets in « Bilan des 50 ans d’indépendance des pays de Kama », interview accordée à DRTV de Brazzaville le 14 novembre 2009.

(…) Il s’agit donc de quelque chose de simple et de facile à mettre en place. De plus, l’Afrique n’est pas seule. Les populations africaines comptent des alliés extraordinaires qui sont, en fait, sur le point de s’occuper de l’Afrique, bien mieux que les ex-colonisateurs.

À l’heure actuelle, la Chine,par exemple, est le plus gros investisseur en Afrique, et cela dérange les Européens et les Américains. Et c’est fantastique ! Ils connaissent bien le problème puisqu’ils ont eux aussi été colonisés. Les États-Unis d’Afrique, ou les Royaumes Unis d’Afrique. Tous ces États africains doivent stopper leurs communications et investissements, puis bannir les investissements venant d’Europe, pour ensuite demander aux pays ex-colonisateurs de former un partenariat avec eux. Nous nous retrouverions avec une fédération planétaire de pays autrefois colonisés de Chine, d’Afrique, d’Amérique du Sud - avec Hugo Chavez qui fait des choses fantastiques pour le Venezuela.

Si tous ces pays, victimes de l’ancien impérialisme européen, devenaient alliés, ce qui effraie tant les Américains comme les Européens, le « nain européen » serait balayé.

C’est ce qui doit être fait.

Le futur de l’Afrique ne repose pas entièrement sur une alliance économique. Cette alliance doit également se faire sur le plan militaire afin de se protéger mutuellement, à tous niveaux des colonisateurs qui sont prêts à tout pour revenir.

C’est important parce que, aussi longtemps que l’économie a été plus ou moins stable, la décolonisation c’était bien, c’était ‘‘in’’, c’était à la mode.

Mais maintenant que l’Europe et l’Amérique ressentent les effets du crash, les Européens et les Américains vont commencer à avoir faim à nouveau. Ils sont déjà à la rue. Il y a déjà des sans-abris dans plusieurs endroits. Le taux de chômage augmente à une vitesse incroyable. Le système économique mondial est en train de s’effondrer.

Les intérêts économiques vont redevenir très importants et ils vont tenter de coloniser à nouveau les colonies qu’ils ont perdues, dans des conflits meurtriers, des invasions et des génocides. Tout ce processus se met en place, en feignant de vouloir aider les pays du tiers-monde, en feignant d’apporter la paix. C’est bien sûr le cas avec l’occupation de l’Iraq par les USA, leur objectif premier consiste à accaparer le pétrole.

Si l’Arabie Saoudite devient réellement indépendante et qu’il en était de même avec tous les pays producteurs de pétrole - et c’est ce qui arrive avec Hugo Chavez au Venezuela, qui souhaite devenir indépendant - les Américains vont avoir très peur, et les Européens aussi, parce qu’ils sont sur le point de perdre le contrôle de la réserve de pétrole.

Alors la véritable décolonisation, ça n’existe pas et pour se protéger de cela, l’Afrique, la Chine, l’Inde, Chavez au Venezuela, tous ces gens doivent devenir partenaires et créer une banque mondiale des pays excolonisés, afin de s’entraider par des investissements et par des alliances militaires pour se protéger des colonialistes qui vont bientôt n’avoir qu’un désir, celui de revenir en force. Vous pouvez déjà voir tout cela. Il y a des soldats en Afrique, des soldats français, par exemple, qui y sont au nom de la coopération.

La coopération, c’est en fait un bien joli nom. Ça veut dire qu’ils sont présents sous l’excuse de dire que si des troubles survenaient, ils seraient capables de défendre les populations françaises vivant en Afrique. Un instant ! S’il y avait des troubles en Europe, et il y en a dans certains pays, y aurait-il des militaires africains pour protéger les populations africaines qui y vivent ? Non ! Donc, il n’y a pas d’équivalence, ni même aucune réciprocité. C’est encore un système paternaliste, une disposition de conquistador qui est mise en place en disant : « vous êtes indépendant, mais attention, nous avons un oeil sur vous avec condescendance ; nous nous assurons que tout se passe bien, sinon, nous reviendrons ». C’estinacceptable!

Voilà pourquoi l’Afrique a tout intérêt à devenir partenaire avec la Chine qui demeure le plus grand pays du monde, et maintenant la première puissance économique mondiale, tout en représentant près d’un quart de l’humanité en population. C’est la raison pour laquelle la Chine est en voie de devenir la superpuissance mondiale et également la raison pour laquelle elle ne sera plus jamais envahie. Elle a des armes nucléaires. Ce n’est pas une si bonne chose.

Ce serait merveilleux si toute la planète se débarrassait de ces armes, mais en voyant la quantité massive de ces armes produites par l’Amérique et l’Europe, elle a raison d’en produire elle aussi. Si vous voulez qu’on n’en fabrique plus, détruisez toutes celles que vous avez en Europe, et toutes celles que vous avez en Amérique, ensuite, nous verrons.

C’est une vraie blague d’entendre l’Europe et l’Amérique dire «l’Iran va fabriquer une bombe atomique, envahissons l’Iran ! ». Il y en a 10.000 aux USA! Il y en a 10.000 en Europe ! Alors pourquoi ne pas commencer par vous soucier de détruire ce que vous avez avant de vous inquiéter de la toute petite bombe atomique que l’Iran pourrait fabriquer un jour? Qui doit avoir le droit d’en fabriquer ? Pourquoi les USA et les vieux pays européens impérialistes auraient le droit d’avoir des bombes nucléaires, mais pas l’Inde ou la Chine, et absolument pas l’Afrique ? Non ! L’égalité existe pour tout le monde.

La Chine, combinée à l’Inde va bientôt représenter 3 milliards de personnes, c’est à dire près de la moitié de l’humanité. L’Afrique doit se joindre à cette moitié d’humanité, à titre d’ex-victime de la colonisation, et former une organisation internationale d’ex-victimes de la colonisation, sans esprit de vengeance, parce que l’amour et la compassion doivent également prévaloir, sans jamais faire endurer aux Européens et aux Américains ce qu’ils ont fait endurer aux autres, en évitant que cela ne se reproduise jamais, que jamais aucun ne soit traité comme moindre.

Il est fort possible qu’avec la richesse économique et intellectuelle qu’on retrouve dans le bloc Chine, Inde, Amérique du Sud et Afrique qui possède, à lui seul, toutes les richesses du monde, qu’un jour, l’Europeet les USA deviennent les pays du tiers-monde. Et ce sera alors aux pays africains et aux autres nations ex-colonisées de leur venir en aide, mais de les aider mieux, parce que l’aide aux pays en voie de développement est devenue une aide à garder ces pays sous-développés. Il n’en tiendra qu’à vous, future population d’Afrique, de Kama, de tous les États excolonisés, de les aider sincèrement. Il y a actuellement des Africains qui attendent en file en espérant émigrer vers les pays riches, telle la France, etc.

Moi, le Prophète Raël, je vous prédis qu’un jour, les Européens vont attendre en file pour espérer être acceptés comme immigrants en Afrique. J’espère, et je compte sur vous, que vous les traiterez mieux qu’ils vous traitent lorsque vous voyagez en Europe.

La situation est sur le point de changer. Vous voyez déjà ici se matérialiser ce que je vous dis. Bien des individus, avec leurs diplômes en main d’universités françaises, reviennent ici, de retour en Afrique, au lieu de se chercher du travail en France ou aux USA parce qu’ils sont mieux traités en Afrique, parce qu’il n’y a pas de racisme et parce qu’ils vont se développer d’une manière bien plus forte en créant des entreprises en Afrique. Les Chinois ont compris cela et ils commencent à investir massivement en Afrique. C’est extraordinaire, c’est magnifique! Augmentez vos liens avec la Chine et l’Inde, avec Chavez au Venezuela, et l’Afrique deviendra bientôt la destination vers laquelle les pauvres Européens iront, avec l’espoir d’y trouver du travail !

Vous tenez entre les mains la possibilité de les accueillir avec amour

Téléchargement gratuit