Elimination de la corruption

2Fcorruption Interview accordée à DRTV de Brazzaville le 3 janvier 2006

On se demande bien, c’est comme si en politique puisque on parle de politique, puisque c’est l’art de diriger la cité, les décideurs c’est les politiques, en politique on a l’impression qu’on peut partir de l’extérieur avec des bonnes intentions et dès qu’on arrive là- bas, il y a un petit quelque chose qui fait que tout change, on dirait que l’homme politique africain est vraiment lié.

C’est vrai, c’est vrai. L’Afrique n’a pas besoin d’hommes politiques, elle a besoin d’hommes d’Etat.

La différence entre un homme politique et un homme d’Etat, c’est qu’un homme politique pense à son portefeuille, à ses avantages avant de penser au peuple. Un homme d’Etat pense à son peuple avant de penser à son portefeuille, à ses avantages.

Malheureusement, les politiciens traditionnels ne veulent que s’enrichir le plus possible, mettre leurs économies en Suisse et ils ne se préoccupent pas du tout du bien-être des populations.

Des hommes d’Etat, ils sont rares ; c’est des gens qui veulent le bien-être du peuple et qui n’accumulent pas de profits officiels ou sous la table. Ça, c’est ce dont l’Afrique a besoin.

La corruption est le plus grand cancer qu’il y ait en Afrique, elle est partout ; je suis sûr que vous la voyez dans la rue, cette corruption.

Il faut créer ici les Incorruptibles ; ça fait partie du projet que j’amène. Il ne faut pas penser que l’Afrique vit cela et ça n’a pas été vécu par les pays riches.

En 1930 à Chicago où il y avait Al Capone et la mafia américaine; elle gouvernait quasiment l’Etat, la ville et la cité. Et puis le Président américain a eu l’idée de créer les Incorruptibles.

Les Incorruptibles, c’est un corps qui ne pouvait pas être corrompu. Il a nettoyé la ville. Tous les policiers étaient payés par la mafia et les gangsters,tous les politiciens étaient payés par les gangsters, c’était épouvantable.

Les Incorruptibles sont arrivés, ont emprisonné les politiciens, les policiers qui n’étaient pas honnêtes et ont tout nettoyé. Il faut que l’Afrique soit nettoyée, de la même façon, par un corps d’incorruptibles qui va venir dénoncer les politiciens, les policiers, les militaires, qui prennent l’argent qui devrait servir au bien-être des populations.

in « Bilan des 50 ans d’indépendance des pays de Kama », interview accordée à DRTV de Brazzaville le 14 novembre 2009.

(…) Tous ces gens doivent vivre en fédération dans les États de Kama, avec une nouvelle devise, l’Afro (on peut l’appeler ainsi ou encore le Kamo) comme seule et unique devise. Puis on doit voir au retrait de toutes les actuelles frontières, ce qui aidera l’Afrique à se défaire du plus grand cancer africain:la corruption. Tout cela a été importé et le passage de frontières génère la corruption que vous tous, Africains, vivez et dont vous souffrez au quotidien. En se défaisant des frontières établies par l’Europe, la majorité de la corruption qui empoisonne l’Afrique, disparaîtra.

Téléchargement gratuit