Importance de la science et des technologies

2Fcloning Propos tenus à Brazzaville le 14 décembre 2001

(...) Beaucoup de gens sur Terre sont choqués actuellement par le clonage ; pourtant le clonage, c’est tellement simple: prendre quelques cellules et en faire d’autres enfants, c’est rien. Mais bientôt, très vite, on va faire comme les ELOHIM ! On va prendre un peu de tous les produits chimiques qui sont dans une poignée de terre, car dans une poignée de terre, comme le dit la bible, vous avez tout ce qu’il faut pour créer un être humain. On y trouve tous les éléments de la table de Mendeleïev, il y a tout et c’est ce qu’il y a en nous ; c’est ce qui nous compose, plus de l’eau.

Prenez une poignée de terre, mettez-la dans un récipient avec un peu d’eau, c’est à peu près comme un homme, certains ne sont pas plus que cela, certains politiciens par exemple ! Mais si on ajoute le code génétique, l’esprit, la connaissance, cela devient un être humain, ou un chat ou un ver de terre mais cela devient vivant.

On va bientôt savoir le faire très vite et ça va choquer encore plus les gens, que nous devenions capables d’aller dans le jardin prendre une poignée de terre pour créer la vie et non plus en manipulant le code génétique prélevé ou avec l’ovule ou avec le spermatozoïde ou le noyau d’une cellule, mais tout simplement avec des cailloux pour voir apparaître la vie.

C’est ce que les ELOHIM ont fait quand ils sont venus sur Terre. Ça va choquer encore plus, tous les conservateurs qui disent déjà aujourd’hui lorsqu’on touche un peu au clonage: “ quelle horreur ! Comment ? C’est épouvantable, c’est scandaleux ”. La vie à partir d’une poignée de terre, cela va être encore pire pour eux.

Je vois de jeunes enfants dans la salle, il faut que ces jeunes enfants fassent ce qu’ils aiment, développent leur goût pour la science, pour la connaissance. C’est tellement important, et cette connaissance ne doit plus être réservée à une élite raciste, c’est-à-dire, aux populations des pays du nord, des pays occidentaux, vous y avez droit autant que les autres.

J’ai passé cette nuit à rêver, en pensant à vous. Je me disais qu’il suffit de quelques inventeurs dans l’humanité au bon moment, au bon endroit ou au mauvais moment au mauvais endroit pour que certains peuples se développent plus que d’autres. Cela tient à tellement peu de choses. Les Blancs croient avoir tout inventé ; quand on y réfléchit, c’est peu.

C’est pourquoi, je vous disais hier de n’avoir aucun complexe d’infériorité face aux Blancs.

Aucun ! Vous êtes capables de le faire, pas aussi bien, mais mieux qu’eux. Les Blancs croient avoir découvert par exemple, entre autres, le papier. Le papier a été inventé par les Chinois bien avant les Blancs. Les Blancs croient avoir inventé la poudre, si je puis dire, on sait que ça vient aussi des Chinois. Les Italiens croient avoir inventé le spaghetti, on sait que ça vient aussi des Chinois.

Beaucoup de choses que les Blancs sont sûrs d’avoir inventées, viennent des Chinois. La roue, ce n’est pas certain que ça vienne des Blancs. Et beaucoup de choses comme ça qui sont des illusions.

Et d’ailleurs, on se rend bien compte que tout ce qui existe n’a pas été inventé car tout ce qui a été inventé existait déjà quelque part. Il a suffi de savoir regarder. Qu’il s’agisse du code génétique, de l’atome, du fer, de la roue, ça existait avant qu’on les découvre; la poudre et l’électricité ça existait avant qu’on les découvre. Il a fallu qu’il y ait des gens suffisamment observateurs et qui aient eu envie de le reproduire.

Téléchargement gratuit