Une seule armée

2FAfricanAmericanin Interview accordée à la DRTV de Brazzaville, le 3 janvier 2006

Donc on voudrait bien parler des hommes mais l’homme africain;l’homme du monde, on en parle ; mais, nous voulons parler des pouvoirs publics, des autorités, des décideurs africains. Quels messages avez-vous à leur apporter ? C’est un message de paix et d’amour. Toujours. Parce que c’est la seule solution. Par la force, par l’armée, on ne peut rien obtenir. “Celui qui vit par le glaive, périra par le glaive”, dit la Bible. “Celui qui vit par la violence subira la violence”. Donc, la seule façon de sauver le monde, c’est par l’amour, par la non-violence, par la démilitarisation.

Qu’il y ait des forces de maintien de la paix, ça c’est bien, des forces internationales de maintien de la paix. Mais les armées nationales, il faut les détruire. Les militaires sont un cancer, les militaires nationaux sont un cancer. Ce sont eux qui font les guerres, ce sont eux qui tuent, c’est ceux qui envoient les bombes sur Hiroshima, ce sont eux qui envahissent l’Irak, c’est ceux qui tuent les enfants en Afghanistan.

Il faut une force internationale de maintien de la paix. Il y a des militaires conscients quand même ; ça existe des militaires qui voudraient sauver la vie. La vraie mission des gardiens de la paix est de protéger les faibles, les enfants et les civils. Les militaires se reconvertiront dans cette armée internationale de maintien de la paix constitue une sorte de police de maintien de l’ordre qui va empêcher les plus forts de dominer les plus faibles. Mais les armées nationalistes doivent disparaître. Au sein des Etats-Unis d’Afrique,

il y aura une force multinationale africaine composée des militaires de tous les pays. De la même façon, les politiciens doivent s’unir. Les États africains, tels qu’ils sont maintenant, c’est des États faits par les colonisateurs. Ce sont des Français, des Belges, des Anglais qui se sont assis à une table où il y avait une carte et ils y ont tiré des traits. «Tiens, toi l’Angleterre, prends ça ; toi la Belgique, prends ça… ». Et il y a toujours les mêmes frontières qui sont complètement aberrantes. C’est pour ça que j’aime beaucoup le clip de Tiken Jah qui dit : « ils ont partagé le monde, plus rien ne m’étonne ».

Ils ont partagé le monde : on a coupé des ethnies, on a coupé des groupes, on a coupé des empires et on a coupé des royaumes africains, pour créer des États artificiels qui n’ont absolument aucune signification. Résultats: le génocide du Rwanda, des gens qui sont forcés de vivre ensemble, qui sont coupés de leurs racines et de leurs liens villageois et traditionnels.

Téléchargement gratuit